Qui est Milton Erickson ? - Hypnoosez.com
06 52 64 14 21 gersende@hypnoosez.com

Qui est Milton Erickson ?
Celui qui fut surnommé le « thérapeute hors du commun » ou encore « wizard » fut certainement le plus grand hypnotiseur et thérapeute du siècle dernier.

milton-erickson

Né en 1901 dans le Nevada, il est atteint par plusieurs handicaps : dyslexique, insensible aux rythmes musicaux et daltonien, ses difficultés lui apprennent à utiliser toutes ses ressources personnelles. C’est à 17 ans, alors qu’il est atteint par la poliomyélite qu’il découvre l’auto suggestion : lorsqu’un médecin annonce à sa mère qu’il ne passera pas la nuit, il mobilise toutes ses ressources et tient jusqu’au lever du soleil avant de tomber dans un coma suivi d’une paralysie quasi-totale : seuls ses yeux pouvaient encore remuer. II profita de cette immobilité forcée pour observer ceux qui l’entouraient. En regardant sa sœur qui apprenait à marcher, il découvre qu’il peut stimuler ses muscles et commence sa rééducation. Un an plus tard il traverse l’Amérique d’Est en Ouest en canoë pour tester sa forme retrouvée. Il suit alors ses études de médecine. En 1928, il est médecin et exerce en psychiatrie comme assistant au Rhode Island Hospital, puis devient chef du service de recherche au Worcester State Hospital dans le Massachussetts, de 1930 à 1934. Quelques années plus tard il s’installe en Arizona avec sa famille et ouvre un cabinet privé. Touché à nouveau par la poliomyélite à l’âge de 51 ans, il en gardera des séquelles toute sa vie mais continue à pratiquer et à affiner sa technique, multipliant les séminaires, conférences et consultations. Après avoir suivi près de 30 000 patients, formé de nombreux élèves et démontré de nombreuses fois l’existence et les effets de l’hypnose : il s’éteint en mars 1980.Milton Erickson a marqué l’histoire de la psychothérapie et inspiré de nombreuses pratiques qui continuent aujourd’hui encore à se développer. Considéré comme le père de la thérapie brève et de la communication moderne, il a réussi, malgré tous les obstacles, à (re) donner ses lettres de noblesse à l’hypnose.

La philosophie :

Pour Milton Erickson, l’inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l’état hypnotique doit permettre de coopérer. L’inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L’hypnose Ericksonienne a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème. Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives; il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande.

Son approche s’illustre par une citation lors d’une conférence que Milton Erickson donna à Seattle en 1965 :
« Vous ne contrôlez pas le comportement d’une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, vous aidez les patients en l’utilisant, vous aidez les patients en le dirigeant de telle façon qu’il rencontre leurs besoins ; mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »